bien être

  • Gérer le stress
  • Gérer le stress
  • Gérer le stress
  • Gérer le stress
  • Gérer le stress

Gérer le stress

Inévitable, le stress est un ami lorsqu’il est bien géré : il nous permet de faire face aux situations d’urgence en activant nos réflexes de survie.

Il devient un ennemi lorsqu’il s’installe de façon chronique et permanente.

Les épreuves de la vie font qu’il est de plus en plus présent, au point de s’ériger en un véritable problème de santé publique. Devant lui, nous ne sommes pas tous égaux, nous avons une génétique, une éducation et des expériences différentes qui nous amènent à le percevoir différemment.

 

 

Un point commun pourtant : si nous le réprimons, nous créons des sources de conflits inférieurs et des réactions corporelles qui nous mettent en danger : tensions, douleurs, inflammations, maladies auto-immunes, diabète, cancers…

 

LES STRATEGIES NATUROPATHIQUES

 

1 – Adopter une bonne alimentation, équilibrée en protéines, glucides, lipides variés et de qualité.

 

Miser en plus sur les aliments anti-stress, riches en :

 

* Antioxydants, car le stress génère des radicaux libres, molécules qui peuvent endommager les tissus. Il y en a en quantité dans les fruits et les légumes, le thé vert, les aromates, le vin rouge, la viande, le poisson, le germe de blé et les oléagineux ;

 

 

* Magnésium, anti-stress par excellence et régulateur du rythme cardiaque. Dans les céréales complètes, les fruits secs, les oléagineux, les crustacés et les poissons gras ;

 

 

* Vitamine B6, élément essentiel du fonctionnement cérébral et de l’adaptation au stress. On en trouve dans le germe de blé, les céréales germées, le jaune d’œuf, les légumineuses, la viande et les oléagineux.

 

 

* Oméga-3, réduisant les inflammations induites par le stress. Les huiles de lin et de colza, les noix, la mâche et les poissons gras sont d’excellentes sources !

 

 

2Eviter les agents stressants : alcool, drogues, médicaments… et s’entourer de personnes positives qui nous soutiennent plutôt que le contraire.

 

3S’accorder du temps à soi pour être dans la créativité : chanter, danser, s’évader dans un livre, se promener en rêvassant.

 

 

4 – Travailler sa respiration et pratiquer un exercice physique régulier.

 

5 – Pratiquer la sophrologie, le qi gong, le yoga ou tout autre exercice de relaxation.

 

 

6 – Utiliser l’aromathérapie, les infusions ou encore les fleurs de Bach, les plantes offrent de nombreuses ressources pour la détente

 

Anne-Claire MERET
Auteure de « Naturopathie pour les nuls »

Lire la suite


Twitter Facebook Google +

L’ARGILE PAR VOIE ORALE

Plus d'info

LE CHARBON VÉGÉTAL ACTIVÉ

Plus d'info

L’EFT, vous connaissez ?

Plus d'info

LIMITER SA CONSOMMATION DE CAFE

Plus d'info

LA CURE DE POMMES

Plus d'info

MONODIETE

Plus d'info

LA SÈVE DE BOULEAU FRAÎCHE

Plus d'info

AIL NOIR

Plus d'info